Boite à Outils
Les + lus

Comment réussir l'onboarding d'un salarié intérimaire?


Lecture: 5 minutes
25 mars 2024
Guide Pratique

Intégrer un intérimaire dès son arrivée est un investissement précieux pour l’employeur. En optimisant l’efficacité de ce salarié, l’onboarding garantit de meilleures performances et renforce votre marque employeur. Explications.


L'intérim est une solution incontournable pour les entreprises qui ont besoin de flexibilité. Mais pour que cette solution soit pleinement efficace, il est crucial de mettre en place un onboarding structuré. Parce qu’une intégration réussie peut faire la différence entre un intérimaire productif dès le premier jour et une adaptation qui s’éternise et impacte la mission.


Les avantages de l’onboarding

Un processus dédié à l'intégration de nouveaux intérimaires, implanté par les Ressources Humaines et suivi par le manager peut avoir de nombreux impacts :


Réduction du temps d'adaptation

Un processus d'onboarding bien pensé permet aux nouveaux employés de comprendre rapidement leur rôle, leurs responsabilités et les attentes de l'employeur. Accueillis, guidés et soutenus, ils sont 100% opérationnels et autonomes dès le début de leur contrat. Les entreprises qui adoptent l’onboarding notent que les nouvelles recrues sont 54% plus rapides (Aberdeen Group).


Accélération de la productivité

En fournissant une formation adéquate et en facilitant l'accès aux ressources nécessaires, l'intégration permet aux intérimaires de devenir productifs plus rapidement, ce qui contribue à la réalisation des objectifs de l'entreprise.

Un processus d'onboarding positif crée une expérience positive pour les intérimaires. Motivé, considéré, satisfait, il contribue mieux au succès de l'entreprise. Une étude menée par Glassdoor révèle que les entreprises dotées d’un solide process d’onboarding peuvent augmenter leur productivité de plus de 70%.


Réduction des erreurs

En fournissant une orientation claire et en éliminant les ambiguïtés dès le départ, l'onboarding limite les risques d'erreurs qui pourraient découler d'un manque de compréhension des processus et des attentes. Une intégration réussie augmente l’engagement des nouveaux salariés de 82%. (Linkedin).


Renforcement de la marque employeur

Un intérimaire reste un salarié comme un autre : il a le potentiel d’être un ambassadeur de l’entreprise. Un onboarding bien conçu lui envoie un message positif sur l'engagement de l'entreprise envers la réussite de sa mission et son bien-être et renforce l’image d’un employeur soucieux de ses équipes.


8 étapes pour une intégration réussie


1. Clarifiez vos attentes dès le départ

Avant l'arrivée de l'intérimaire, assurez-vous de lui fournir une description claire de son rôle, de ses responsabilités et des objectifs à atteindre. Cela lui permettra de se sentir préparé et de savoir à quoi s'attendre dès le début de sa mission.


2. Mettez en place une formation efficace

Si nécessaire, offrez-lui une formation complète et ciblée pour lui permettre de comprendre rapidement les processus, les outils et les systèmes utilisés dans l'entreprise.


3. Pensez à l’intégration dans l'équipe

Encouragez les interactions sociales en assignant un collègue qui présentera l’intérimaire aux équipes, lui fera visiter les locaux et déjeunera avec lui. Une intégration réussie dans l'équipe favorise un sentiment d'appartenance et augmente la motivation de l'intérimaire.


4. Désignez un tuteur

Pour une transition sans accro, il est recommandé de désigner un référent pendant cette période, capable de le guider et de répondre à ses questions. Selon Human Capital Institute, 87% des entreprises qui adoptent ce « buddy » système affirment que c’est un moyen efficace d’accélérer l’efficacité du nouveau venu.


5. Misez sur une communication transparente

Maintenez le dialogue ouvert avec l'intérimaire concernant ses performances, les attentes de l'entreprise et les éventuels défis rencontrés. Cela favorisera un environnement de travail collaboratif et renforcera la confiance mutuelle.


6. Engagez un feedback constructif

Fournissez régulièrement des retours constructifs à l'intérimaire pour l'aider à s'améliorer et à s'adapter rapidement à son rôle. Encouragez-le également à partager ses idées et suggestions pour améliorer les processus.


7. Mettez en place un suivi régulier

Faites des points réguliers pour évaluer la progression de l'intérimaire et ajuster si nécessaire les objectifs ou les priorités. Un suivi continu permet d'identifier rapidement les problèmes potentiels et d'y remédier efficacement.


8. Pensez à valoriser

Récompensez et reconnaissez les contributions de l'intérimaire dès qu'il atteint ou dépasse les objectifs. Cela renforce son engagement envers l'entreprise et motive à maintenir un haut niveau de performance.

©IA
25 mars 2024